révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Aller en bas

révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par Camorra le Mer 3 Mai 2017 - 19:45

Nouvel article sur Quadiste.net


Une révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver / été en zone d’enlisement?
par Marc-André Quessy
Par Marc-André Quessy | Éditeur deQuadiste.net | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une collaboration avec le magazine No. 1 au Québec : Sports Motorisés/www.sportsmotorisés.ca

L’hiver dernier a été très particulier au niveau des températures avec des chutes de neige tôt en saison qui ont empêché les cours d’eau de geler en profondeur et a causé un nombre très élevé de machineries de clubs quads et de motoneige de s’enliser voire même couler à pic a plusieurs endroits au Québec.

La machinerie lourde utilisée par les clubs peut peser plusieurs tonnes et tant et aussi longtemps que la glace ne peut supporter ces engins, les sentiers eux, ne peuvent être ouverts. Cette année, plusieurs clubs avaient assez de neige pour damer, mais n’ont pu le faire à cause de la météo.

Le club quad de ma localité, le Club Quad Basses-Laurentides a été particulièrement touché. Quelques secteurs de leurs sentiers hivernaux sont situés dans des marécages naturels et les enlisements ont été nombreux sans compter le temps, le diesel et le temps d’homme nécessaire pour aller récupérer les machines enlisées et finalement les réparations.

On ne parle pas ici de petits montants, au total ce sont quelques milliers de dollars dépensés seulement pour cela. Aie !

C’est alors que je me suis mis a penser avec Marcel Debkoski, vice-président du club à une solution possible. Trouver une machine capable de faire le travail, mais en étant ultra légère comparée aux tracteurs et les BR. Marcel connait un manufacturier de dameuses et celui-ci nous a assuré qu’il pouvait concevoir une dameuse performante en déca de 1000 livres.

Alors il nous fallait trouver une machine capable de tirer cette charge dans la neige.

Les critères étaient précis :

Puissance raisonnable
Le plus léger possible
La fiabilité
Le prix le plus abordable possible.
Facilité d’entretien et accessibilité au concessionnaire de la marque.

Nous avons vérifié avec plusieurs manufacturiers de machinerie et celles convenant aux critères étaient quasi inexistantes. Marcel et moi avons regardé les modèles capables de faire le travail et toujours présents : Le problème du poids et en second le prix. Je suis resté surpris des prix demandés pour des « petits » tracteurs. Ouf !
C’est a ce moment que j’ai eu l’idée d’évaluer si un autoquad utilitaire pourrait faire ce travail. C’est mon métier après tout non ?
Après de longues délibérations, Marcel et le Club ont opté pour le Honda Pioneer 1000 qui grâce a sa transmission automatique a double embrayage pourra être laissé sur un rapport afin de maximiser le couple moteur sans avoir besoin de se soucier a une courroie d’entraînement. Offert sous la barre des 20 000 $, il peut remorquer aisément 2000 livres et assez puissant pour faire le travail sur plusieurs saisons.

Tout ça, c’est bien beau, mais maintenant il fallait transformer ce petit bout de « brainstorming » en réalité.

C’est ici qu’entre en jeu Goulet Moto Sport Saint-Jérôme. Une concession Honda de renom qui est depuis longtemps un des commanditaires du CQBL.   Maxime Goulet, le propriétaire de l’entreprise a tout de suite été enchanté par ce projet et a contacté Honda Canada pour savoir s’ils pourraient assister sa concession dans la transaction.

Eh bien savez-vous quoi ? Honda avait sous la main un démonstrateur tout neuf avec à peine 200 km au compteur et a offert un rabais substantiel que Maxime a appliqué sur le prix total de la machine. Wow ! Quelques milliers de dollars de rabais ça se prend bien !


OK, maintenant que nous avions un Autoquad et que la gratte ultra légère est commandée, nous nous sommes rendu compte qu’il serait impossible de tirer la dameuse/gratte avec le Pioneer chaussé de pneus. Nous avions besoin de chenilles et pas n’importe quel modèle. La flottaison était un des critères, mais en priorité c’était la fiabilité et surtout la facilité d’avoir des pièces de rechange en cas de bris.

J’ai choisi les Commander WSS4 comme je le fais fréquemment d’ailleurs lorsque c’est le temps d’équiper une machine de chenilles. Ces chenilles de conception et fabrication québécoise ont subi le test du temps et surtout : Elles sont faciles a réparer avec une disponibilité rapide des pièces en cas de pépin. Distribuées par notre partenaire Kimpex de Drummondville je suis sauté sur le téléphone et en quelques minutes ils nous ont offert un rabais intéressant pour le club !

Nous avons installé les chenilles sur le nouvel autoquad de service du CQBL et procédé a quelques essais. Super ! C’est comme un Tank ! Malheureusement, les conditions de neige et la dameuse pas tout à fait prête nous ont privés d’un essai final avant la saison estivale alors, c’est pour l’hiver prochain…

Alors est ce qu’on va laisser notre bébelle dans le fond du garage tout l’été ? BEN NON !

Un autre avantage d’avoir un autoquad est que celui-ci est légal pour circuler en sentier et ce modèle peut transporter 1000 livres dans la boite. Alors Marcel et l’équipe de bénévoles du CQBL vont modifier l’arrière et y ajouter des espaces de rangement pour des outils et du matériel d’urgence. Cet Autoquad aura une vocation a quatre saisons et sera utilisé pour les besoins du club et de leurs sentiers.

Un autre côté intéressant est qu’il sera équipé d’une génératrice et d’un compresseur. Pourquoi ? L’efficacité et la rapidité des réparations de machinerie en hiver. La seule façon jusqu’à maintenant de transporter les outils et les pièces était un autre tracteur qui devait partir de son territoire, ramasser les pièces et l’équipement pour ensuite circuler dans les sentiers a vitesse de tortue pour se rendre à la machine brisée privant parfois un secteur complet d’entretien pendant quelques jours le temps de compléter les réparations. Eh bien, l’autoquad de service pourra maintenant faire ce travail beaucoup plus rapidement et facilement.

Le Club Quad Basses-Laurentides testera avec nous les différentes fonctions que cet autoquad pourra accomplir dans la prochaine année et je crois sincèrement que plusieurs clubs devraient s’équiper de la sorte si nos tests sont concluants.

Qui de mieux qu’un club quad qui réussi a effectué des tâches avec un modèle d’autoquad qui peut circuler légalement dans ses sentiers ? Non ? Ce n’est pas logique ça ?

On vous tient au courant chers internautes !







 IP archivée
avatar
Camorra
Mordus de SpiderQuad


Revenir en haut Aller en bas

Re: révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par Bern le Mer 3 Mai 2017 - 21:34

C'est une super de belle initiative,
      super21 Marcel Debkoski et toute la gang des Basses Laurentides.
avatar
Bern
Ambassadeur SpiderQuad


Revenir en haut Aller en bas

Re: révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par tuff le Jeu 4 Mai 2017 - 11:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   
avatar
tuff
Mordus de SpiderQuad


Revenir en haut Aller en bas

Re: révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par Martino le Ven 5 Mai 2017 - 13:53

Grosse nouvelle !! Ça va améliorer la qualité des sentiers du CQBL et ça c'est du positif. Merci Mario.

Martino
avatar
Martino
Ambassadeur SpiderQuad


Revenir en haut Aller en bas

Re: révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par Ti-mine le Ven 5 Mai 2017 - 21:20

Belle invention pour les Sentiers , mais si c'est pour ouvrir les Sentiers sur les Lacs pas assez gelé ???  non non 
C'est pas ça qui va me convraincre de passer sur les Lacs   peur

********************


Ti-mine sunny
avatar
Ti-mine
Co-Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: révolution dans l’entretien de sentier de VTT hiver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum